Cet article vous permettra de mieux vous y retrouver en termes de stratégie de communication orientée utilisateurs (ou Inbound marketing). Cette approche permet de concentrer ses efforts pour obtenir de nouveaux clients de façon moins « intrusive » que d’autres pratiques marketing. Mais elle utilise ses propres termes qui, s’ils sont simples à comprendre, restent nouveaux pour quelqu’un qui démarre ou qui commence à s’y intéresser. La liste de définitions qui va suivre a pour vocation de vous aider à éclaircir les choses. Nous faisons toujours en sorte de donner des explications claires mais cette page pourra vous servir de référence si vous croisez un terme inconnu.

Pour bien situer les définitions qui vous suivre, un petit rappel s’impose. L’inbound marketing, ou stratégie de communication orientée utilisateurs, consiste à attirer de nouveaux internautes sur votre site. De là, le but est de transformer ces internautes en leads, puis en clients.
Pour cela, vous aurez besoin, dans l’ordre, d’une offre, d’une page de remerciement, d’une landing page, d’un bouton de Call-to-action et de recourir au blogging. Pas de panique, toutes les explications et définitions sont ci-dessous. Vous pouvez venir piocher dans ce lexique dès que besoin ou tout lire d’un coup pour mieux visualiser le concept d’inbound marketing dans son ensemble.

 

Sommaire :

Blogging
Bouton d’appel à l’action – CTA
Buyer Journey
Buyer Persona
Inbound marketing
Landing page
Lead
Offre
Page de remerciement

Blogging :

Le blogging, comme son nom le suppose, consiste à gérer et alimenter un blog avec la rédaction d’articles de blog régulière. C’est un élément essentiel en inbound marketing étant donné que c’est par les articles de blogs que les prospects vous trouveront. Chaque article mène, par un bouton d’appel à l’action, à une landing page et donc une offre.

Bouton d’appel à l’action ou CTA (Call-to-action) :

Le bouton de Call-to-action, ou d’appel à l’action, est une image qui renvoie vers une landing page. Placée sur plusieurs articles, à des endroits stratégiques, elle incite l’internaute à cliquer pour obtenir l’offre gratuite concernée.

Exemple d’une bouton d’appel à l’action en image :

Bouton d'appel à l'action, ou Call-to-action - Http5000

Buyer Journey, ou Parcours de l’acheteur :

Une fois que vous avez le portrait robot de votre client type (Buyer Persona), gardez en tête son parcours.

Le parcours de l’acheteur se divise en 3 étapes :

  • L’étape de la découverte : elle concerne un internaute qui cherche à comprendre une problématique à laquelle il fait face, un “symptôme”. Par exemple, “Pourquoi je n’arrive pas à attirer de nouveaux fans sur ma page Facebook ?”.
  • L’étape de la considération : ici, l’internaute a compris sa problématique et recherche une solution. Pour garder le même exemple, notre internaute a compris qu’il n’utilisait pas ses outils correctement et cherche maintenant des solutions pour optimiser sa page Facebook. Il s’intéresse donc à des articles de blog sur le site d’une agence de communication, de type “10 façons d’attirer de nouveaux fans Facebook”.
  • L’étape de décision : l’internaute a bien conscience de sa problématique et des solutions possibles. Il décide d’une solution à adopter, celle qui lui convient le mieux. Dans notre exemple, notre internaute applique les conseils lus ou, comprenant que la gestion d’une page est trop chronophage pour lui, trouve un prestataire pour se charger de sa page Facebook. Dans un tel cas, la page “Nos services” de l’agence de communication est là pour lui.

Buyer journey - Http5000

Chaque contenu doit correspondre à l’une de ces trois étapes, afin de contenter tous les prospects, de ceux qui découvrent seulement leur problématique, leurs “symptômes” à ceux qui sont déjà prêts à acheter vos services ou produits.

Buyer Persona :

Il s’agit du portrait robot de votre client type. Une marque peut en fait avoir plusieurs Buyers Persona mais nous en parlerons au singulier pour simplifier les explications.

Un Buyer Persona est une représentation semi-fictive de votre client idéal. Cette représentation se base sur des faits concrets : étude de marché, interviews de vos clients actuels, tout est bon à prendre pour cerner au mieux les grandes tendances dans votre clientèle.

Votre Buyer Persona vous servira à créer des contenus (articles de blog, offres, etc.) adaptés à vos prospects. Si votre contenu peut répondre aux besoins de votre Buyer Persona, alors il répondra aux problématiques de prospects bien réels par la même occasion !

Téléchargez un exemple de Buyer Persona pour mieux cerner le concept !

Inbound marketing :

Communication orientée utilisateurs. L’idée est de parler aux internautes de leurs problématiques et de leur proposer des solutions plutôt que d’essayer de leur vendre nos produits ou services à tout prix. Les internautes se sentent plus en confiance, ont une meilleure image de la marque et, quand il sont prêts à devenir client, priorisent donc cette marque plutôt que des concurrents qui se sont seulement concentrés sur l’idée de vendre à tout prix.

 

Landing page :

La landing page est une page épurée, sans menu, qui présente une offre. Le but de cette page est d’inciter l’internaute à laisser ses informations pour télécharger l’offre, sans le distraire par des éléments extérieurs (tels que le menu, donc).

Exemple d’une landing page en image :

Exemple de landing page - Inbound marketing - Http5000

 

Lead :

On parle de lead lorsque l’on obtient des informations sur un prospect potentiel (son adresse mail, sa problématique, etc.).

Avec l’inbound marketing, on obtient des leads en proposant des offres à télécharger gratuitement. Le lead est ensuite travaillé et suivi par un logiciel : on peut ainsi voir quel lead est prêt à devenir notre client et lequel doit encore réfléchir. Plutôt que d’appeler ce dernier avec une offre commerciale, on préférera le “travailler” en douceur.

Ce lead s’intéresse à la création de sites Internet mais n’est pas encore prêt à créer le sien ? Envoyons-lui une newsletter personnalisée qui donne des conseils dans la création de sites web. Quand il sera prêt, il se souviendra de nous car nous lui aurons apporté des solutions sans forcément chercher à lui vendre quelque chose. Si l’on en vient à l’appeler ou lui envoyer un mail commercial, on pourra adapter notre message à sa problématique, lui faire savoir qu’on a écouté ce qu’il avait à dire.

Offre :

L’offre est le fichier numérique que vous donnez gratuitement à un internaute en échange d’informations sur lui.

Par exemple, vous proposez un ebook “10 façons de réussir son site Internet” en téléchargement gratuit. L’internaute intéressé remplit un formulaire et donne son nom et adresse mail (et toute autre information qui pourrait vous intéresser) et peut, en échanger, accéder à l’ebook.
Vous recevez ces informations et pouvez vous en servir au moment venu. Félicitations, vous venez d’obtenir un lead !

Page de remerciement :

La page de remerciement arrive à la fin du parcours pour l’internaute. D’un article de blog, il a cliqué sur un bouton d’appel à l’action, qui l’a mené sur une landing page où il a renseigné son adresse mail pour obtenir l’offre gratuite proposée. La page de remerciement apparaît à ce moment-là. Comme son nom l’indique, elle remercie l’internaute et affiche le bouton de téléchargement gratuit de l’offre.

Exemple d’une page de remerciement en image :

Exemple de page de remerciement - Inbound marketing - Http5000

 

 


Nous espérons que ces définitions vous aideront à y voir plus clair. Pour toute question, n’hésitez pas, Http5000 est là pour vous !

Cédric P.

Cédric met en œuvre son expertise en rédaction web et en Community management pour aider les TPE à émerger sur le web. Il est spécialisé en Content marketing et possède la certification Inbound marketing.

Restons en contact

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!