Les emails sont des documents commerciaux comme les autres, ils faut donc apporter autant de soin à leur design que pour votre site internet, avec lequel ils seront presque toujours liés. Voici quelques bonne pratique pour optimiser leurs effets, autant pour les emails du quotidien que pour les newsletters. Le but est de vous proposer une liste claire des éléments essentiels à prendre en compte afin de n’en oublier aucun au moment venu.

 

1. Ajoutez une image, mais pas dix

Notre cerveau traite les images 60 000 fois plus vite que le texte ! Il est donc presque indispensable d’inclure une image à vos emails commerciaux. Cependant n’en abusez pas car les images ont lourdes, et peuvent ralentir l’affichage de votre mail, voir bloquer sa réception.

Attention : de nombreuses boîtes de réception mail bloquent par défaut les images (l’utilisateur doit en autoriser l’affichage manuellement). Faites donc en sorte que votre contenu soit lisible et que votre message passe même sans image.

Dans la même idée, soyez concis. Votre texte doit être lisible même sans image, et court au possible. Personne ne veut lire un mail interminable et le but est de convaincre, non pas de dissuader.

 

2. Ajoutez des liens CAN-SPAM et de désabonnement

Vis-à-vis de la loi, ces liens sont obligatoires : ils permettent à l’utilisateur de savoir d’où provient l’email, et de se désabonner s’il le désire. Incluez-les discrètement mais de façon lisible au bas de votre envoi.

Le lien de désabonnement est d’autant plus important que si votre interlocuteur ne le trouve pas, il sera grandement tenté de vous placer dans ses spams. Il ne recevra pas vos prochains mails et plus vous serez souvent placés en spam, plus vous risquez d’être blacklisté par certains hébergeurs mail.

 

3. Ajoutez une signature

Que ce soit pour les mailings commerciaux ou les emails du quotidien, une signature avec le nom de l’expéditeur et ses coordonnées est un bon point. Cela rassure les destinataires, rend vos envois plus humains en leur montrant que des vrais personnes sont derrière ces envois, et de plus cela permet au lecteur de vous contacter facilement.

C’est aussi une façon d’ancrer votre identité graphique dans l’esprit de votre interlocuteur par un visuel récurrent.

 

4. Les emails doivent être responsive

De même que tout contenu en ligne, optimisez l’affichage des emails sur mobile et tablette. 67% des emails de nos jours sont ouverts sur mobile, il est donc nécessaire qu’ils soient facilement lisibles sur ces petits écrans.

C’est d’autant plus important si vous placez des visuels dans votre mail. Si le texte s’adapte automatiquement, ce ne sera pas forcément le cas de vos images.

 

5. Respectez la charte graphique

De même que tous vos supports de communication, vos emails doivent respecter votre charte graphique. Cela consolide votre image de marque et vous fait apparaître comme les professionnels que vous êtes auprès de vos lecteurs.

Cet élément montrera votre cohérence et votre professionnalisme. Le visuel global de vos emails dépend de cette charte et sera le premier élément que verrons vos interlocuteurs.

Ce visuel global doit prouver votre sérieux et rassurer vos lecteurs.

 

6. Incluez un CTA et des liens vers les réseaux sociaux

Il est toujours utile d’intégrer un CTA dans vos emails commerciaux, cela supprime une étape (le passage par le site internet) pour la conversion des destinataires intéressés.

C’est d’autant plus important pour un email commercial. Si un destinataire est intéressé par votre offre, il peut facilement se décourager à cause d’un parcours trop long à réaliser. Facilitez-lui les choses : placez les liens vers les pages importantes. Il n’aura qu’à cliquer pour, par exemple, commander votre produit ou profiter d’une promotion.

Les réseaux sociaux sont un gros atout de communication, ils permettent d’atteindre vos abonnés de la manière la plus directe et la plus simple qui soit, alors profitez-en ! Un interlocuteur intéressé par votre mail peut vouloir suivre votre marque. Mais là encore, s’il doit aller sur votre page Facebook ou Linkedin de lui-même, il y a de fortes chances qu’il n’en fasse rien. Pas le temps de chercher, pas la motivation non plus.

En plaçant un lien direct vers vos réseaux sociaux, il ne sera qu’à un clic de suivre votre page.

 

7. Personnalisez vos emails

Si vous en avez la possibilité, personnalisez vos emails en vous adressant directement au destinataire : utilisez son nom ou celui de sa société lui fera oublier qu’il est devant un document commercial et le fera se sentir concerné par le contenu.

Pour le cas d’un envoi de masse, les outils comme Mailchimp proposent une personnalisation du nom du destinataire.

Concrètement, cela veut dire qu’il suffit de renseigner un certain code (par exemple « Bonjour, [NOM] »). Le mail se personnalisera tout seul en prenant les informations dans l’adresse mail du destinataire. Ainsi, chaque destinataire verra son propre nom apparaître dans le mail qu’il recevra.

Ce genre de personnalisation est d’autant plus importante qu’un destinataire qui soupçonne un envoi de masse peut se détourner de votre mail pour cette unique raison. « On ne s’adresse pas directement à moi, je ferme ».

Il suffit de peu de choses pour faire la différence à ce niveau, alors pensez toujours à personnaliser vos emails.

 


Si vous appliquez correctement tous ces principes à la réalisation de vos prochains emails, vous allez certainement augmenter leur taux de conversion, et le temps passé à la réalisation de ces documents sera largement récompensé !

Gwenaël

Gwenaël est graphiste depuis 2010. Il met ses compétences et sont savoir-faire au service d’un design esthétique et centré utilisateur.

Restons en contact

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!