Le monde du e-commerce est plein de promesses et d’opportunités. Il est facile de perdre de vue quelques points essentiels et de se précipiter sans être vraiment préparé.
Nous avons donc listé 6 erreurs que beaucoup de TPE et d’entrepreneurs ont pu faire par le passé, afin que vous puissiez les contourner.

 

1. Sous-estimer le travail à effectuer

Beaucoup de personnes se lancent dans le e-commerce en pensant que c’est un bon plan pour gagner de l’argent facilement, qu’il suffira de prendre les commandes et expédier les produits.
Bien que les e-commerces vivent dans le cyberespace, ils demandent quand même de l’attention et des efforts pour bien fonctionner et grandir.

Vous devrez d’ailleurs sûrement sous-traiter certaines parties, même si tout gérer par vous-mêmes reste la méthode la plus économe, surtout à vos débuts.

Que votre projet soit dématérialisé ne le rend pas plus simple pour autant. Et son succès dépendra de votre implication et de votre préparation (ou de celles de vos prestataires).

 

2. Ne pas faire de business plan

Même sans aller jusqu’au business plan de 50 pages recto-verso qui prévoit absolument toutes les situations possibles, quelques éléments essentiels doivent être clairement définis dès le départ pour un résultat optimal.

  • Connaître votre produit et son marché.
  • Connaître votre cible.
  • Connaître la problématique de votre cible et comment leur apporter une solution.
  • Connaître la concurrence, ses forces et faiblesses.
  • Pouvez-vous tirer profit des faiblesses de vos concurrents ?
  • Comptez-vous être compétitif sur le prix ou vous différenciez par votre positionnement ?
  • S’assurer que votre présence en ligne met en valeur vos points de démarcation.

Ces quelques points peuvent aider à la fondation même et à la stratégie de tout commerce et e-commerce.

 

3. Ne pas prévoir de stratégie marketing

Malheureusement, l’idée que les clients viendront tout seuls sur votre site est utopiste. Créer votre site e-commerce n’est que le début de l’aventure. Il faudra ensuite planifier votre stratégie pour attirer les visiteurs et générer du trafic.

Voici quelques éléments à considérer à ce sujet, par exemple :

  • Prévoir un outil d’analyse et de tracking, comme Google Analytics.
  • Connaître suffisamment les notions comme le référencement ou le coût par clic ; sans forcément devenir un expert en la matière, savoir de quoi il en retourne ne peut qu’être une bonne chose.
  • Comprendre l’importance des réseaux sociaux.

Vous pouvez vous renseigner en ligne. Les stratégies marketing y sont bien documentées ; une stratégie d’inbound marketing pourrait d’ailleurs particulièrement vous intéresser. Prenez l’avantage sur la concurrence et renseignez-vous sur ce qui fonctionne, et ne fonctionne pas, dans votre secteur d’activité.

Il est important d’avoir une bonne compréhension sur ces sujets, même si vous décidez de sous-traiter certaines parties telles que le référencement et les campagnes publicitaires.

 

4. Choisir la mauvaise plateforme e-commerce

En matière de gestion de votre e-commerce, le logiciel de boutique en ligne qu’utilisera votre site peut devenir votre meilleur allié ou un véritable obstacle. Mal choisir cette plateforme peut vite devenir frustrant.

Par mal choisir, il faut comprendre choisir une plateforme qui ne correspond pas à vos besoins, qui est dépassée, sous-développée, inutilement customisée, sans support professionnel, ou encore réalisée par l’ami d’un ami.

Établissez les besoins fonctionnels (autant pour vos clients que pour le back-office) que la plateforme devra satisfaire. Pensez aussi aux ressources dont vous aurez besoin pour assurer la gestion de votre site.

Il y a deux approches possibles :

  • Une solution e-commerce hébergée comme Shopify ou Esty
  • Ou une installation personnalisé d’un programme e-commerce populaire comme Magento, WooCommerce ou Cs-cart.

La popularité et la réputation d’une plateforme e-commerce indiquent qu’elle a été beaucoup testée et est régulièrement mise à jour.

De plus, assurez-vous que votre site pourra proposer une expérience utilisateur optimale, de la page d’accueil jusqu’à la confirmation d’achat. Le parcours de vos utilisateurs est l’un des aspects les plus importants de votre site.

 

5. Mal présenter vos produits

Souvent, on ne se met pas objectivement dans la peau de nos clients. La façon dont ils percevront vos produits, et leur présentation, est un aspect essentiel mais souvent négligé.

Il faut considérer votre site e-commerce comme votre devanture mais aussi comme votre vendeur. Le seul si vous vendez exclusivement en ligne.

Assurez-vous de proposer des photos de haute qualité, aux bonnes dimensions, pour chaque produit. De même, ajoutez une description approfondie à chaque produit, qui décrit les informations essentielles (tailles, dimensions, couleurs, options, tout élément que vous voudriez connaître vous-mêmes si vous vous apprêtiez à effectuer un achat en ligne). Plus vous donnerez des informations précises sur vos produits, plus vous optimiserez l’expérience utilisateur et, donc, plus vous augmenterez vos chances de vendre.

 

6. Oublier le Responsive

Souvent, quand on pense à un site, on le visualise dans sa tête sur un écran d’ordinateur. Et on peut en venir à oublier un fait important : plus de la moitié des internautes visiteront votre site sur leur téléphone. D’ailleurs, depuis fin 2016, les recherches Google sur mobiles sont plus nombreuses que les recherches sur ordinateurs.

Votre site devra donc être Responsive. C’est-à-dire que ses pages s’adapteront aux différents formats d’écran.

Imaginons une image centrale qui prend tout le haut de votre page sur un écran d’ordinateur. Si votre site n’est pas Responsive, un écran de téléphone n’affichera qu’un morceau de l’image. Il faudra défiler pour visualiser le reste de l’image et il sera impossible de la voir en un coup. Et c’est tout sauf pratique.

Même chose pour le texte. Personne n’aime devoir défiler son écran en permanence pour pouvoir lire quelques lignes.

Le Responsive évite tout ça. Les images sont redimensionnées, les textes s’arrêtent aux limites de l’écran. Vos visiteurs de votre site peuvent utiliser un ordinateur, un ordinateur portable, un smartphone, une tablette, ils trouveront tous un site au visuel adapté et vendeur !

 

Opter pour le E-commerce peut vous apporter beaucoup. Autant pour étendre la clientèle d’un commerce physique déjà existant que pour se lancer dans le grand bain et développer un commerce florissant. Après tout, Amazon a démarré en tant que petite boutique e-commerce.

Un projet E-commerce vaut donc le coup de passer du temps à faire ses recherches méthodiquement et à préparer le terrain, du cahier des charges jusqu’à la mise en place finale et sa promotion.

Cédric P.

Cédric met en œuvre son expertise en rédaction web et en Community management pour aider les TPE à émerger sur le web. Il est spécialisé en Content marketing et possède la certification Inbound marketing.

Restons en contact

Restons en contact

Des infos pertinentes, des idées, pas de spam, laissez nous votre mail.

Inscription confirmée, merci!